Rechercher

Bien choisir son costume de mariage : une pièce parfaite pour le plus beau jour de votre vie !

Bien choisir son costume de mariage n'est pas une mince affaire. Effectivement, vous le retrouverez sur toutes vos photos souvenirs, et le garderez certainement précieusement pendant de nombreuses années. Symbole aussi important que la robe blanche l'est pour chaque mariée, il vous faudra non seulement opter pour un modèle adapté à votre silhouette, mais aussi à vos envies et à votre budget. Alors comment ne pas faire d'impair ? Nous vous disons tout.



Un ensemble de coupes


  • Le costume droit, qui est le plus classique et le plus répandu, offre une certaine sobriété et un tombé droit, comme son nom l'indique. Offrant la possibilité d'une fermeture à 1, 2 ou 3 boutons, il demeure un incontournable.

  • Le costume croisé, un peu plus vintage, est un gage d'élégance et d'ajustement maximal. Affinant la taille, ce genre de modèles présente deux pans superposés, à double rangée de boutons. Ici, c'est surtout le haut du corps est mis en valeur.


Vous pourrez également choisir d'autres points concernant votre costume de mariage, selon votre style. En effet, à l'arrière, certains modèles affichent une simple fente, tandis que d'autres sont à double fente. Les premiers ont plus facilement tendance à s'ouvrir, et la double fente fait partie des favoris, mais une fois de plus, tout dépendra de l'allure que vous recherchez ! Pour l'astuce, si vous faites partie des personnes qui mettent fréquemment les mains dans leurs poches, la double fente est préférable.



Que dire des poches ?


Voilà un sujet qui mérite une fois de plus une petite analyse. La poche poitrine est primordiale, permettant bien souvent d'ajouter une pochette assortie à la robe de votre dulcinée, à votre cravate ou au thème de votre mariage.


Quant aux poches extérieures, plusieurs types sont accessibles. Effectivement, si le passepoil, petite bande de tissu fondue dans la veste, est possible pour une grande discrétion, les rabats peuvent aussi devenir un atout tendance, notamment s'ils sont conçus dans une texture différente. Il existe dans certains cas des poches ticket, qui viennent doubler les poches extérieures en toute discrétion.


Obliques ou droites, tout est permis !



Misez sur un col bien précis.


D'autre part, le col a un rôle à jouer dans votre apparence globale. Car même si vous ne le suspectiez pas, il en existe une large variété :

  • Les cols à cran ouvert, très répandus, indiquent simplement que le col de votre veste sera orienté vers le bas.

  • Les cols à cran aigu sont quant à eux, traditionnellement associés aux costumes croisés. Orientés vers le haut, ils sont très chics mais bien plus rares et difficiles à confectionner.

  • Plusieurs largeurs sont aussi disponibles sur le marché. De façon standard, les revers ont une largeur comprise entre 7 et 9 cm, même si les tendances ont vu émerger un ensemble de variantes bien plus fines. Pour tous les goûts, et toutes les couleurs !

Bien entendu, tous les types de fantaisies sont possibles dans le domaine des cols. A vous de succomber au modèle fait pour répondre à vos envies !



Ne vous trompez pas de taille !


Veste trop longue, largeur d'épaules trop étroite, tombé disgracieux ou encore manches trop courtes, les erreurs de taille ne sont pas rares quand il s'agit de choisir son costume de marié. Pourtant, ce n'est clairement pas le jour où vous pouvez vous permettre l'imperfection. Alors voici quelques conseils à bien garder à l'esprit pour choisir la pièce qui vous siéra à merveille :

  • Vos manches de veste doivent à tout prix être à la bonne longueur. Cela implique qu'elles devront être entre 5 et 15 mm plus courtes que celle de votre chemise, et de manière générale, atteindre votre cubitus.

  • Pour une longueur idéale, votre veste doit atteindre la jonction entre votre fesse et le haut de votre cuisse.

  • Concernant votre pantalon, il serait bien dommage d'avoir le feu au plancher le jour de votre mariage ! Alors sachez que la largeur classique du bas est de 20 cm, tandis qu'en termes de longueur, il est bon que votre pantalon soit cassant sur la chaussure. Le jour de l'essayage, il est donc bon que vous portiez celles que vous avez prévues pour le jour J, ou un modèle similaire. Cassant implique que le pantalon soit suffisamment long pour se retourner une fois sur votre chaussure. Attention, le pli ne doit pas être marqué plusieurs fois, sans quoi la longueur est excessive.



Des matières à connaître.


Synthétique ou non, tout est possible. A savoir que, si la laine est généralement plus onéreuse, c'est aussi qu'elle est naturelle et présente des qualités de durabilité et de confort thermorégulatrices supérieures. De fait, n'hésitez pas à la privilégier, si vous en avez la possibilité. Et dans ce cas, n'oubliez pas de regarder les poids. Tandis qu'un 280g/cm² est fait pour vous suivre en toute saison, le 220g/cm² sera parfait en été, et si le jour J est prévu au beau milieu de l'hiver, vous pourrez monter à une densité de 330g/cm². En termes de matières naturelles, la soie, le lin et le coton sont aussi très prisés, bien que moins répandus.


Bien entendu, cela ne bannit pas forcément les alliances de matières. Une petite proportion d'élasthanne apportera une part d'élasticité (toutefois pas indispensable), et un peu de lycra n'est pas une mauvaise chose non plus.



Des couleurs variées, pour tous les goûts.


Pour un choix intemporel, le bleu marine vous évitera toute faute de goût. Toutefois, vous pouvez souhaiter un peu plus d'extravagance, et par exemple vous tourner vers un ensemble gris ou blanc ! Dans tous les cas, pour fuir l'austérité, évitez à tout prix le noir, qui risquerait d'en faire déprimer plus d'un.


De la même manière, il vous faudra tenir compte de la couleur de la robe de votre épouse, pour que votre chemise s'associe bien avec. Si sa robe est satinée, par exemple, évitez le blanc et optez plutôt pour de l'écru. L'harmonie est indispensable entre vous deux !



Sublimez votre tenue en beauté avec divers accessoires.


Si vous aimez la sobriété, il n'est toutefois pas omis d'ajouter des touches un peu plus originales en jouant sur les accessoires. Par exemple, si vous avez choisi une chemise à poignets mousquetaires, c'est l'occasion rêvée de vous faire plaisir avec des boutons de manchette de haute voltige.


De même, pourquoi ne pas assortir vos chaussettes avec votre cravate et votre pochette ? Le nœud papillon a également plus d'un tour dans son sac pour vous séduire avec classe, tandis que si les pochettes ne sont pas votre tasse de thé, vous ferez sans doute plaisir à madame avec une fleur à accrocher à votre poche.


La ceinture, quant à elle, ne doit pas être oubliée. Si vous manquez d'inspiration, le modèle en cuir noir ou brun est un classique qui ne dénotera pas.



Un costume que vous souhaiterez porter à nouveau ?


L'achat d'un costume de marié n'est pas anodin, et vous n'avez peut-être pas le budget de vous en offrir un uniquement pour l'occasion. Dans ce cas, il n'y a pas de problème. Il vous faut simplement connaître les petits trucs pour faire un choix adaptable à plusieurs circonstances :

  • Laissez-vous par exemple tenter par un modèle droit, à poches droites dotées de rabats,

  • Partez sur un modèle avec deux boutons, pour un look plus casual, le mono-bouton se voulant un peu plus cérémonieux, et le triple boutonnage étant bien plus sérieux,

  • Au niveau du col, on choisit également la simplicité des crans ouverts, et de dimensions standard pour ne pas être sujets aux aléas de la mode.


Avec cet ensemble de conseils, immortalisez donc avec fierté votre mariage, pour faire de votre dulcinée la plus heureuse des femmes, et pouvoir graver dans le marbre cet événement incontournable sur des clichés inoubliables d'élégance !

14 vues
  • Instagram BBK
  • BBK Facebook

©2020 par BBK Stores